Qu’est-ce que l’IRMA?

chanson française

L’IRMA (centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles) est une association française, soutenue financièrement par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle est également soutenue, bien que plus symboliquement que financièrement, par le milieu musical français.

C’est d’ailleurs pour lui que l’IRMA existe. Son objectif est d’aider les artistes du milieu musical français dans tous les aspects de leur art : du solfège aux droits d’auteur. Il s’agit ainsi, s’ils le désirent, de les conseiller, de les informer ou même de les former. En cas de nécessité, l’IRMA peut également devenir le représentant du monde musical auprès d’autres parties.

L’IRMA exploite son savoir musical de diverses manières. Se désirant lieu de rencontre, il entretient notamment une base de donnée des contacts utiles dans le domaine de la musique. L’IRMA n’est pas qu’un lieu de savoir virtuel : ses bureaux sont à la disposition des membres lors de permanence et entretiens personnalisés. L’association apparaît ainsi comme un véritable « lieu » d’entraide et de ressources.

Il s’attache également à faire circuler le savoir dans le domaine musical. L’IRMA travaille, pour cela, à la publication et à la mise à disposition d’ouvrages d’expertise. Il publie, d’abord, lui-même plusieurs travaux, comme l’immanquable Officiel de la musique ou encore des annuaires professionnels. Il distribue, ensuite, des recueils édités par d’autres associations professionnelles de la musique. L’IRMA dispose, enfin, de sa propre librairie spécialisée, qu’il met à disposition de ses membres.

Sa transmission du savoir peut encore être plus directe, par l’organisation de formation plus ou moins intensives. Le sérieux de celles-ci est garanti par divers partenariats avec les écoles et universités. Elles sont, de plus, développées en étroite collaboration avec le milieu musical français, en accord avec les besoins de celui-ci.

Enfin, l’IRMA étant une référence en matière d’expertise musicale, il intervient auprès des services publics pour, par exemple, conduire des études, accompagner des recherches gouvernementales ou développer des outils pour celles-ci.

Photo de Buskers Bern

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *